Principe de fonctionnement de la micro station à culture fixée

Les dispositifs de micro stations à culture fixée permettent de traiter les eaux usées domestiques grâce au principe de dégradation aérobie par des micro-organismes en culture fixée.

Ces micro-stations fonctionnent par une oxygénation forcée (par cycle) qui permet de développer des bactéries aérobies en quantité très importante. Ces bactéries vont ensuite dégrader les matièrespolluantes de vos eaux usées. Cette aération est générée par un surpresseur, compresseur ou turbine suivant les systèmes. Attention, tous ces systèmes doivent avoir reçu un agrément ministériel.

Ces micro-stations à culture fixée fonctionnent selon un schéma commun qui comprend en générale 3 phases (dans une ou plusieurs cuves) :

Un traitement primaire

Le traitement primaire, que l'on appelle « pré traitement » assure la séparation des phases (solides et flottants) des eaux usées domestiques brutes. Les matières solides tombent au fond de la cuve.L'eau chargée passe ensuite au traitement secondaire placé en aval. Cette cuve ou le compartiment de cette cuve peut assurer le stockage des boues en excès extraites depuis le clarificateur.

Traitement secondaire

Le traitement secondaire est appelé « réacteur biologique ». Ce traitement est réalisé dans une seconde cuve ou dans un 2ème compartiment de la cuve. Les eaux chargées prétraitées sont ensuite aérées par un générateur d’air (compresseur). La mise en contact des bactéries épuratrices (biomasse) fixées sur les supports avec de l’oxygène dissous et avec l’effluent à traiter permet la dégradation de la pollution. Cette dégradation génère de l’eau, des gaz et des boues. La clarification est réalisée dans un compartiment ou cuve spécifique appelé clarificateur. Les boues en excès sont ensuite dirigée vers le traitement primaire pour y être stockées avec les boues primaires. L'extraction des boues permet d’éviter le relargage de matières en suspension (boues) vers le milieu naturel. Les eaux usées traitées sont ensuite rejetées.

Évacuation

En fonction de la perméabilité du sol naturel, les eaux traitées sont :

- soit évacuées par infiltration dans le sous-sol ou utilisées pour l’irrigation de végétaux non destinés à la consommation humaine

- soit à défaut et sur étude particulière, évacuées vers le milieu hydraulique superficiel.

Illustration du fonctionnement de la micro station à culture fixée

micro station culture fixe

Caractéristiques principales de la micro station à culture fixée

• Chaque dispositif est agréé pour un nombre défini d’équivalent-habitant (EH) donc de pièces principales d’une habitation. Sur chaque agrément figure la capacité maximale en équivalent habitant. 

• Installation possible en intermittence

• Emprise au sol du traitement inférieure à 10 m². Dispositif adéquate pour les propriétés ayant une petite surface de terrain ou pour les personnes ne voulant détruire une grande partie de leur jardin.

• La micro station peut être installée en zones à usages sensibles suivant avis d’agrément

• Cette filière émet une faible nuisance sonore et consomme de l'énergie

• Cette Filière ne met pas à l’air libre d’effluents (pas de problème d'odeurs)

• Cette filière n'est pas éligible à l’éco-PTZ

Les Inconvenients de la micro station à culture fixée

• Vidange des boues fréquentes

• Consommation énergétique ( de 21 à 190 €/ an suivant modèle et capacité)

• Cout de fonctionnement élevé

• Intermittence interdite = pas possible dans maison secondaire

• Nuisances sonores 

Entretien de la micro station à culture fixée

L'entretien des micro-stations est peu imporrant: changement des pièces d’usures. Lorsque le volume dédié au stockage des boues atteint 30 %, la cuve doit être vidangée par une personne agréée. C'est pourquoi il est préférable de prendre une cuve ayant un équivalent habitant supérieur au besoin réel.